Catégories
E-Rallye FIA

EQUIPE BLEUE titrée dans le Championnat Électrique et Nouvelles Énergies FIA

  • Créée cette année avec l’objectif de remporter tous les titres du Championnat Électrique et Nouvelles Énergies FIA 2020, EQUIPE BLEUE atteint ses objectifs.
  • EQUIPE BLEUE a dominé toute la saison avec des podiums sur chaque épreuve et un record de victoires pour Artur Prusak, Thierry Benchetrit et Opel.
  • Artur Prusak et Thierry Benchetrit forment aujourd’hui l’équipage le plus titré de la discipline avec trois couronnes pour le pilote et quatre pour le copilote.

Imaginé par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) pour promouvoir les énergies alternatives dans le sport automobile, le Championnat Électrique et Nouvelles Énergies prend davantage d’importance chaque année. Réservée aux voitures strictement de série, la compétition combine un rallye de régularité chronométré au dixième de seconde à une course d’efficience où chaque Wh est comptabilisé.

D’abord établit avec un calendrier de huit épreuves, le Championnat Électrique et Nouvelles Énergies de la FIA 2020 a été largement remanié pour être adapté à la crise sanitaire mondiale. Entamée durant l’été, la saison s’est révélée être la plus relevée de l’histoire avec l’engagement de cinq champions internationaux, d’autant de champions nationaux venus de France, d’Italie, d’Espagne et du Portugal et d’une douzaine de constructeurs.

Dominateurs en Islande avec un record d’efficience et une victoire en régularité, Artur Prusak, Thierry Benchetrit et l’Opel Corsa-e ont pris la tête du championnat dès la première épreuve. Sur le podium de toutes les manches, avec d’autres victoires en efficience pour Opel, le duo décroche le titre devant les champions d’Italie.

Sous la pression du chronomètre et des points de passage imposés au dixième de seconde sur des centaines de kilomètres, l’Opel Corsa-e a battu des records avec une consommation moyenne de 12,7 kWh / 100 km en cours d’année. Sur l’ensemble de la saison, aucun autre modèle de la douzaine de marques engagées ne s’est montré aussi efficient.

« Notre discipline impose d’avoir une conduite aussi fluide qu’efficiente pour pouvoir rouler à des vitesses moyennes imposées sans gaspiller d’énergie », explique Artur Prusak, pilote titré en 2015, 2016 et 2020. « C’est cet équilibre qui rend le championnat si intéressant et la raison pour laquelle de plus en plus de concurrents s’y engagent. Nous avons su prendre rapidement l’avantage grâce à l’Opel Corsa-e et les écarts ont grandi après chaque épreuve. »  

« Par ses mensurations et sa technologie, l’Opel Corsa-e s’est avérée être la plus polyvalente tout au long de l’année, quelle que soit la configuration du terrain, raconte Thierry Benchetrit, qui devient le premier copilote à être sacré à quatre reprises dans cette discipline. En montagne, en plaine, en ville, nous avons toujours été aux avant-postes en termes d’efficience et de régularité. C’est le fruit du travail de plusieurs années, mais aussi de la compétitivité de l’Opel Corsa-e. »

Ce titre acquis par le duo Artur Prusak et Thierry Benchetrit est le premier sacre international d’Opel au classement général d’un championnat de rallye depuis 1982, lorsque Walter Rohrl et Christian Geistdorfer avaient été titrés avec l’Opel Ascona 400.

Classement Pilotes (22 classés)
1 Artur Prusak 78 points
2 Guido Guerrini 45 points
3 Rebekka Palsdottir 36 points
4 Txema Foronda 25,5 points…

Classement Copilotes (23 classés)
1 Thierry Benchetrit 78 points
2 Francesca Olivoni 45 points
3 Audur Palsdottir 36 points
4 Pilar Rodas 25,5 points…

Classement Constructeurs (11 classés)
1 Opel 78 points

2 Volkswagen 70,5 points
3 Renault 45 points
4 MG 36 points
5 Peugeot 24 points
6 BMW 22,5 points
7 Hyundai 18 points
8 Kia 18 points
9 Nissan 15 points
10 Mercedes 3 points
11 Tesla 1,5 point

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *